Association pour la promotion du vélo et sa pratique en toute sécurité

Assemblée générale : le rapport moral

Rapport moral AG  1er mars 2024  Roues Libres

Merci de votre présence à toutes et à tous.

L’année 2023 a permis une avancée pour le vélo sur notre territoire …..

Pour autant la bataille culturelle n’est pas gagnée, on le voit aujourd’hui :

– avec le prix des carburants, même si nous comprenons que certaines personnes soient obligées de se déplacer en voiture, nous sommes parfois atterrés de certains comportements comme continuer à rouler et sacrifier l’alimentation, les loisirs …

– avec les agressions que subissent les cyclistes de la part des automobilistes ou autres conducteurs : la route appartient au mécanique.

Nous constatons une vraie difficulté à changer collectivement nos habitudes au quotidien. Pour sortir de la dépendance à la voiture individuelle.

Nous savons bien que le vélo n’est pas adapté dans toutes les situations, tous les jours pour tous les usages, mais c’est une partie de la solution. C’est aussi une solution pour rendre nos territoires plus apaisés, plus agréables à vivre.

Nous continuerons donc à défendre avec vous la place du vélo et sa légitimité comme moyen de déplacement efficace, économique, bon pour la santé et écologique.

Malgré l’actualité dramatique, la lutte contre le réchauffement climatique reste un défi majeur pour les prochaines années et nous avons un rôle à jouer.

Nos deux co-présidents, Jean-Philippe Chédemois et Marie Foubert.

Nous continuerons à travailler avec les collectivités pour développer des aménagements permettant à celles et à ceux qui ne se sentent pas suffisamment en sécurité de se mettre à vélo avec 2 souhaits :

– d’être véritablement associés dès les premières réflexions d’un projet et  ne plus être mis devant le fait accompli au cours d’une présentation finale.

– que tout le territoire de la CMB soit pris en considération : de ne pas se limiter à la bande littorale et à la ville de Coutances,

Aujourd’hui nous sommes confrontés au manque de motivation, d’intérêt de certains élus, les pancartes qui ne sont pas retirées auprès du conseil départemental.

les plans cyclables qui ne sont pas votés

Nous nous adressons le plus souvent à des automobilistes qui sont bien loin de nos préoccupations. Dès à présent nous pourrions avec vous entamer un travail de recensement des points difficiles, des trajets à aménager, pour être prêt à interpeller les futurs candidats aux élections locales ; avoir des documents pour se rendre dans les réunions publiques, être force de proposition.

Et aussi nous continuerons à faire des choses ensemble : des vélorutions, des balades, des conférences, des ateliers d’auto réparation, une vélo-école …. participer à l’éducation et à l’autonomisation des jeunes générations, donner le goût du vélo, rassurer les parents, obtenir un maillage d’itinéraires apaisés cohérent du territoire,  tout simplement pour le plaisir d’être ensemble, et surtout de montrer notre force. Plus nous serons nombreux, mieux nous serons écoutés et nous pourons espérer voir s’ouvrir de véritables chemins cyclables.

Encore un grand merci pour votre participation à notre première vélorution, nous devrons être encore plus nombreux lors de prochaines éditions,

Merci pour votre attention              JP et M