Association pour la promotion du vélo et sa pratique en toute sécurité

Une départementale en voie verte à St-Sauveur-Villages

Une nouvelle sorte de voie verte commence à apparaître :

la loi y autorise une circulation – sous conditions – des véhicules à moteur.

La petite route D535 longeant l’axe très passager de Coutances à St-Sauveur-Lendelin est désormais une voie verte réservée à la circulation des piétons et cyclistes, et aux engins motorisés des riverains. Pour ces véhicules à moteur autorisés, la vitesse est limitée à 30 km/h. 

  Cette portion d’ancienne voie romaine, longue de 3,5 km, en venant de la Maison neuve, débouche presque devant la Maison Familiale Rurale de St-Sauveur. Elle a maintenant une vocation de promenade pour cyclistes et piétons. Panneaux et marquage au sol ont été les seuls aménagements nécessaires à cette transformation par les services du conseil départemental.

Chaussidoux reliant La Rondehaye

 Les élus de St-Sauveur-Villages ont saisi au bond la proposition faite aux communes par le conseil départemental de réaliser ce type de voie verte sur son réseau de très petites départementales. « Nous en avons tenu compte en préparant notre schéma directeur vélo » explique Laurent Huet maire adjoint de St-Sauveur-Villages, « avec cette D535 en voie verte, cela évite aux habitants situés de ce côté de traverser la grande route pour rejoindre la voie verte déjà existante »

  Autre voie visée par le schéma vélo : un tronçon de 1,5 km menant vers Vaudrimesnil , « plusieurs utilisateurs avaient évoqué ce besoin, ça se fera certainement ultérieurement ». 

  Car le schéma vélo, qui sera présenté prochainement au vote des élus, prévoit d’autres aménagements pro-vélo. A l’image du chaussidoux qui va être mis en place dans les mois à venir à la sortie de St-Sauveur (direction Coutances) et à La Rondehaye. « A terme, la liaison en chaussidoux entre les deux villages sera totale, et on donne du temps aux utilisateurs pour s’habituer à ce système »

Relier Monthuchon ?

  La réflexion va aussi se poursuivre pour faciliter l’usage de la voie verte « historique », « de nouveaux accès pourraient être créés car des habitants doivent parfois faire un trop grand détour pour la rejoindre ».

 A St-Sauveur-Villages, ces réalisations et projets sont le fruit de la volonté d’élus de faciliter l’usage du vélo. La nouvelle voie verte sera inaugurée le 10 novembre prochain. Une occasion certainement d’évoquer la continuité des aménagements cyclables.

 Ainsi, à l’avenir, on peut espérer que cette portion de voie verte D535 « nouveau style » soit reliée à Monthuchon, commune qui va elle-même être reliée à Coutances par une piste cyclable. Rejoindre alors Coutances depuis St-Sauveur-Lendelin, et retour, serait sécurisé pour les cyclistes. La balle est dans le camp des élus de Coutances Mer et Bocage et du Département pour assurer une réelle alternative de mobilité douce.